Premier défi réalisé

Premier défi réalisé

Nous en sommes au 6e jour d’expédition et déjà nous avons vécu assez d’émotions pour la prochaine année. Nous avons eu un départ surchargé en émotion au Yatch Club de Montréal avec notre famille, nos amis et tous les gens qui nous ont supportés dans notre préparation. Ce 16 mai, nous nous lancions dans cette aventure avec l’idée de réaliser notre grand défi. Cependant, nous n’étions pas les seuls à avoir des défis à réaliser, car chaque personne qui a contribué à l’expédition est en mesure de nous lancer un défi.

Alors pour ce premier matin, nous nous devions de réaliser un premier défi pour lancer le bal! Nous savions que nos kayaks auraient un nom et que nous aurions à les baptiser avant le départ. Cependant, nous avons reçu un défi qui fut décisif dans notre choix de nom. Glenn nous a mis au défi de trouver un moyen d’honorer l’héritage Inuit qui a mené à l’incroyable avancé technologique qu’est le kayak (qajaq). Le kayak fut inventé comme moyen de survie afin d’aller chasser en mer entre les glaces durant les temps chauds. C’est donc entre les glaciers, dans les eaux froides de l’arctique que les Inuits s’élançaient pour aller courageusement chasser divers animaux allant du phoque à la baleine! C’est grâce à cette invention que nous nous rendrons aujourd’hui jusqu’au Mexique. C’est donc avec plaisir que nous rendrons hommage à leur héritage.

C’est finalement Nuka, lui même nommé d’après un terme inuit, qui aura relevé le défi pour l’équipe. Il a choisi un nom pour son kayak qui représente une figure importante dans la mythologie inuit. Amarok; qui veut dire loup. Le loup est, pour les Inuits, un esprit incontournable.

Selon certains peuples, la genèse Inuit a débuter avec une femme, un homme et leurs enfants. La famille ayant besoin de manger, l’homme demanda à la femme d’aller pêcher de la glace tous les animaux de la toundra, le dernier étant le plus important, le caribou. Il servirait a nourrir la famille pendant des années à venir. Par contre, à un certain point, il ne restait que les caribous malades et inintéressants pour la famille. Ces mêmes caribous malades infectaient les autres caribous, ce qui menait à la famine et la mort. Ainsi, la mère retourna sur la glace et mis sa ligne à l’eau pour une dernière fois. Ce qu’elle sortit servirait à sauver la famille: Amarok, le loup. Les inuits chasseraient le caribous et les loups chasserait les malades, un d’équilibre si on veut. Pour honorer le peuple Inuit, il n’y a rien de mieux.

C’est dans les règne de l’art que nous avons baptisé nos kayaks avec des bouteilles de champagne. Luc aura pris La Pitoune comme nom pour son kayak, pour représenter les origines canadiennes française de l’équipe et Julien aura opter pour Sisu, mot finnois désignant la détermination et la persévérance. Une thématique les relient tous: ils sont tous des mots venant de peuple du nord.

DSCN0287.JPG


Featured Posts
Recent Posts
Search By Tags
No tags yet.
Follow Us
  • Facebook Clean
  • YouTube Clean
  • Twitter Clean
  • Instagram Clean