Les premiers pas sont les plus durs

Nous nous sommes lancés dans le défi GoFetch avec un brin de naïveté je crois, mais nous nous sommes engagés pour de bon. Julien et moi avons passé au travers de notre formation pour obtenir notre 2e niveau de kayak de mer. Ce n’est pas un défi aisé que nous nous lançons, mais certainement, le point de départ était pour nous deux de bien réussir cette fin de semaine de formation. Nuka dispose déjà d’un entrainement avancé dans le domaine grâce à son baccalauréat en intervention plein-air. Nous nous devions d’aller chercher ce minimum d’expérience pour nous confirmer qu’on valait quelque chose une fois sur l’eau à exécuter des manœuvres que nous n’avions jamais tentées.Est-ce une ironie du destin, nous nous sommes rendus dans notre banlieue de jeunesse pour faire notre formation à deux pas de notre ancienne école secondaire à Vaudreuil. Cet endroit, où nous nous étions rencontrés, reprenait l’aspect d’un nouveau point de départ pour nous.Cette fin de semaine aura été forte en émotions. Nous savions tous les deux ce qui nous attendait et nous voulions y répondre avec impétuosité. Après tout, nous savions que nous aurions à exécuter plusieurs techniques de récupération et qui dit récupération, dit se jeter à l’eau. La météo commençait à se faire plus fraîche pour la première fois de la saison. Même le vent nous a réservé de petites vagues pour venir nous agacer à la toute fin, juste au moment où nous étions en évaluation chronométrée. Les instructeurs, Sylvain Bédard et Marco Weber, nous auront fait passer, à tout le groupe de kayakistes, une fin de semaine de partage et d’apprentissage merveilleux qui nous aura donné le goût du kayak.Pour finir, ils nous ont introduits aux techniques de bases de l’esquimautage pour le simple plaisir d’essayer. Nous ne nous attendions pas à apprendre cette technique pendant la fin de semaine et encore moins à la réussir!Pendant 2 jours, nous avons appris énormément avec les instructeurs et le reste du groupe. Alors que nous entamons les premiers pas qui nous mèneront au Yucatan, notre vision du projet s’en retrouve modifier par cette expérience et ces contacts humains. À notre sortie de l’eau, à la fin de ces deux jours, Nuka nous attendait avec un large sourire, fier de voir ses camarades réussir.

formation.jpg


Featured Posts
Recent Posts
Search By Tags
No tags yet.
Follow Us
  • Facebook Clean
  • YouTube Clean
  • Twitter Clean
  • Instagram Clean