Un petit vent nordique

L’hiver est terminé, il vient tout juste. Ici à Yellowknife, ce n’est pas le Yukon. La confusion est normale, vous voyez? Les deux commencent par Y.

Il y a maintenant plus de 8 mois que je suis ici. Qu’est-ce qui en est?

Si on commence par l’environnement des Territoires du Nord-Ouest : déjà je suis loin d’avoir tous les détails, c’est vaste ici. Imaginez des collines à n’en plus finir de Taïga et de Toundra. Imaginez le Bouclier canadien aux couleurs rouillées qui rejaillit du sol. Rejaillis avec autant de mines d’or et de diamant. Yellowknife est tout de même considérée comme la capitale mondiale du diamant. L’hiver, les nuits sont longues, mais on s’y habitue, je crois. Par contre l’été, le soleil de minuit rend nos nuits lumineuses et ça, je ne crois pas que c’est possible de s’y habituer.

Les aurores boréales à -50.

Ça mérite sa propre ligne ça.

aurore-signé-Linh-Nguyen.jpg

Les aurores boréales à -5.

Ça en mérite plus qu’une celle-là. Les gens ici sont de tous genres, mais ils ont cette certaine ressemblance à la fois. On retrouve spécialement l’homme travaillant qui peut faire ce dont il a envie, tout en étant bien payé. Heureusement, le travail dur et acharné n’a pas empêché la communauté de s’impliquer. Il existe un nombre important d’organismes. Que ce soit pour la défense de l’environnement, du droit des premières nations ou de la protection des langues, tout le monde trouve sa place. Saviez-vous qu’on compte 11 langues officielles aux Territoires du Nord-Ouest? On retrouve des individus de partout au Canada, mais aussi des continents avoisinants. Justement, mes colocs démontrent bien la diversité des Territoires. Il y en a une qui vient de Terre-Neuve, un autre de l’Écosse, un autre du Japon, un qui venait du Portugal, un autre qui venait de la Colombie-Britannique, un autre de la Nouvelle-Zélande, un autre de la Thaïlande. Enfin, pour simplement dire que des colocs ici, j’en ai eu une trâlée.

Il y a 8 mois que je suis arrivé et je pars dans approximativement 8 mois. Déjà à la moitié de mon parcours. Mon travail à la Fédération franco-ténoise sera un autre chapitre rempli de points d’exclamation et de points d’interrogation. Un chapitre rempli à ras bord d’apprentissages et de plein air. Ce chapitre qui précèdera l’un des plus grands projets qui façonnera nos vies.

Le petit vent nordique ici, n’a rien de petit. Il pousse jusqu’à l’Atlantique. Ce fameux fetch… Espérons qu’il sera avec nous.

Nuka

nuka-tno-+-logo.jpg


Featured Posts
Recent Posts
Search By Tags
No tags yet.
Follow Us
  • Facebook Clean
  • YouTube Clean
  • Twitter Clean
  • Instagram Clean